de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma

« Battle of the sexes » suivi de « Thelma » : Mieux vaut Trier ?

Le sport. Comment filmer ce style d’affaires.  « La Solitude du coureur de fond » (1962, avec Tom Courtenay et Michael Redgrave) était remarquable … Tony Richardson, à l’instar d’un Karel Reisz ou d’autres « Angry Young Men » de la Nouvelle Vague anglaise, se saisissant d’un Colin Smith, menu délinquant ayant volé dans une boutique puis placé en détention, petite vedette douée pour la course qui va réinterpréter à sa sauce rageuse, subversive et exténuée les ambitions très peu compatissantes que le directeur du centre Ruxton Towers a placées en lui, plongeait sans fard les working class heroes dans le bain d’intrigues tournées vers le prolétariat, envoyant valser le cinéma traditionnel tout en délivrant une narration filmée sociologique et humaine déchirante. Les « Chariots de feu » de Hugh Hudson  ont vieilli, la morale précise dressée par le récit souffrirait d’être réexaminée au microscope en 2017, n’empêche : le Juif Harold Abrahams mis au ban par l’Histoire, qui remporte la course face à Eric Lidell car un bon chrétien ne saurait combattre le jour du Seigneur, cela posait la question du moteur des compétitions intimes, du fair-play et des solidarités imprévues et avait une certaine allure, foulées psalmodiées sur Vangelis. Autre terrain – de foot – […]

lire la suite .../ ...

350

commentaires

Les 10 Articles les plus récents

Thomas Salvador

Par Sophie Avon

Comment avez-vous convaincu votre producteur avec une histoire aussi saugrenue? Oui, le film est sur le fil, le grotesque n’est pas loin, et comment convaincre sur du papier que cela […]

lire la suite .../ ...