de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma
Plossu

Plossu

La photographie : la pratique de l’acte et sa défense sont à l’orée de ce qu’une rubrique «cinéma» est censée recouper ? Les ponts sont tellement clairs, ou devraient l’être. Sans abuser de ce type d’incursion, faisons-en une du côté d’un des plus grands contemporains actuels, Bernard Plossu. Doux, emblématique d’une génération frottée aux écoles photographiques américaines et à l’humanisme français, il incarne la synthèse entre la liberté stylistique, les rêves d’ailleurs nés dans les années 60 et ce regard mélancolique, d’une finesse exquise, qui a marqué depuis les années 30 la photo européenne. A «l’instant décisif» cher à Henri Cartier-Bresson, il a préféré les moments sans importance apparente, l’accueil d’une fugacité, la beauté de paysages croisés par cet inlassable et attentif marcheur… des chemins, une feuille tombée à la Villa Noailles, à Hyères, des arbres dont l’unique spectaculaire est l’ouverte simplicité, des natures mortes où, en guise de compotier et de fruits, il y a un verre à dents posé sur une tablette de lavabo, des architectures graphiques qui préfigurent l’œuvre de plasticiens, l’intimité quotidienne, l’ivresse teintée de solitude de la liberté et le voyage, auquel il serait absurde de le réduire. Son travail se distille en tendresse, peut facilement […]

lire la suite .../ ...

251

commentaires

Les 10 Articles les plus récents

251

commentaires

Plossu

185

commentaires

2020

Thomas Salvador

Par Sophie Avon

Comment avez-vous convaincu votre producteur avec une histoire aussi saugrenue? Oui, le film est sur le fil, le grotesque n’est pas loin, et comment convaincre sur du papier que cela […]

lire la suite .../ ...