de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma

« Une famille heureuse » : eastern girl

J’ai depuis longtemps une histoire secrète, puissante à un point tel que je puis en parler sans en déflorer jamais l’intimité avec la Géorgie caucasienne, pays au drapeau de croix rouges sur fond blanc dont tout le monde s’est foutu dans une constance remarquable quand il aurait eu besoin que l’opinion s’y penche, Colchide de la Toison d’or qu’alla chercher Jason, terre de monastères, majoritairement orthodoxe bien que les musulmans représentent la seconde religion, d’ethnies disparates quelquefois portées à s’affronter, Arméniens, Azéris ou encore Russes et Tchétchènes, de populations russophones et d’autres, non, de régions séparatistes et de territoires tour à tour pelés, exubérants, où furent quasi inventés la vigne et le vin (lors du « Tamada », le chef de famille entame un discours qu’il est interdit de couper, viennent ensuite de multiples toasts où il vaut mieux tenir l’alcool), émancipé deux fois de l’Union Soviétique pour devenir une république indépendante avant qu’en 2008, les chars de la Russie ne s’engouffrent par le tunnel de Roki dans une relative indifférence… Je suis tombée en fraternité, connivence, amour par les pores, le sens, le corps et l’esprit avec cette terre et son peuple il y a plus de vingt ans, comme je […]

lire la suite .../ ...

359

commentaires

Les 10 Articles les plus récents

Thomas Salvador

Par Sophie Avon

Comment avez-vous convaincu votre producteur avec une histoire aussi saugrenue? Oui, le film est sur le fil, le grotesque n’est pas loin, et comment convaincre sur du papier que cela […]

lire la suite .../ ...