de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma

« Downsizing » : Lilliputassière satire

La première demi-heure, s’adressant au goût enfantin du merveilleux, laisse à espérer une fable (ou conte) du tonneau de Jonathan Swift ?…lorsque Matt Damon converse avec un ancien camarade de promo réduit à une dizaine de centimètres, confortablement assis sur un paquet de sucre en poudre… Après que des scientifiques ont trouvé la formule magique, un groupe de volontaires prend le parti de diminuer en taille afin de recommencer une vie meilleure pour la planète et pour le budget aux horizons paradoxalement élargis, soudain dopé. Et cela peut accrocher l’oreille : le volontariat, l’impasse questionnée de la réponse alimentaire à terme rapportée à la démographie, aux nuisances du climat.. le côté américain pionnier, que menace le dévoiement de la dérive sectaire.. L’écologie corrélée à échelle mondiale, la façon d’occuper et de s’occuper de la planète peuvent-elles se cantonner à un calcul de « ratios » ? Que serait l’éthique d’une « décroissance » consentie qui suggérerait le dégagement d’une augmentation, d’embellissements par ailleurs… Les mesquineries, l’égoïsme entretiennent-ils des interactions qui échappent au seul encadrement mathématique proportionnel « en volumétrie » . La réduction ne serait-elle donc pas une simple affaire d’échelle, etc. Toutes ces questions sont bonnes. Les hésitations de Paul Safranek (Matt Damon) endetté, l’aplasie, boule à […]

lire la suite .../ ...

358

commentaires

Les 10 Articles les plus récents

Thomas Salvador

Par Sophie Avon

Comment avez-vous convaincu votre producteur avec une histoire aussi saugrenue? Oui, le film est sur le fil, le grotesque n’est pas loin, et comment convaincre sur du papier que cela […]

lire la suite .../ ...