de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma

Conversation Animée avec Noam Chomsky - Michel... par Reviewerfr

« Conversation animée avec Noam Chomsky »: le rêve de la science

Par Sophie Avon

 

Sans doute faut-il être aussi dingue que Michel Gondry pour se risquer à ce genre de gageure : réaliser un film d’animation au service d’un savant du XXI e siècle. Comme les esprits au-dessus du commun n’aiment rien tant que les idées fantaisistes, Noam Chomsky a accepté de participer au documentaire singulier dont il devait être la vedette. C’est ainsi que durant 85 minutes, il parle, interrogé par un cinéaste qui n’hésite pas à l’interrompre, à rebondir, à le faire répéter et qui, à l’image, propose son interprétation sous forme de croquis, de bulles, de graffitis apparaissant à mesure de la pensée déliée du fameux linguiste. Fameux, oui, mais également mal connu, peu vulgarisé, difficile, ce qui rend le film d’autant plus précieux qu’il ne cesse d’illustrer et d’éclairer ce qui s’entend.

Parfois, il faut s’accrocher, parfois, l’esprit saisit au vol ce qui est énoncé ou se glisse dans cette tête bien faite – et quel bonheur d’assister à la déferlante douce d’un esprit subtil, portée par une véritable explosion graphique.  Ecouter parler cet homme de 85 ans qui prône la remise en question des concepts, est une cure de jouvence, un jeu de l’esprit, une façon d’approcher au plus près les concepts les plus abstraits.

Michel Gondry voulait réaliser ce drôle de documentaire depuis longtemps. Il avait vu un film sur le physicien Richard Feynman, et cette idée ne le quittait pas : rendre vivante la pensée, aussi ardue soit-elle, faire entendre la réflexion d’un linguiste engagé – et donner un visage au penseur, si bien qu’il le fait apparaître, parfois en plan américain, parfois sous forme de vignette, au coeur d’une animation profuse et morcelée.

De son premier souvenir d’enfant – Noam Chomsky dit qu’il avait un an et demi, qu’il était chez sa tante et qu’il refusait de manger – à  l’acquisition du langage dont il a élaboré une théorie révolutionnaire – la grammaire générative -, en passant par l’histoire de la spéculation intellectuelle, « Conversation animée avec Noam Chomsky » est un voyage extraordinaire dans le cerveau d’un philosophe, à travers une science des rêves aussi rigoureuse que ludique.

Entrer dans la tête des autres, c’est ce qu’a toujours fait Michel Gondry. Sauf que cette fois, c’est dans la sienne qu’on se promène, dans ses représentations mentales, dans sa façon de comprendre ce que lui dit Chomsky. Il est un récepteur merveilleux et attentif. Qui par le truchement d’un homme d’exception propose une virée à nulle autre pareille.

« Conversation animée avec Noam Chomsky » de Michel Gondry. Sortie le 30 avril.

 

Cette entrée a été publiée dans Films.

44

commentaires

44 Réponses pour « Conversation animée avec Noam Chomsky »: le rêve de la science

JC..... dit: 3 mai 2014 à 8 h 30 min

Je me demande qui peut bien aller voir un tel film en salle, en dehors d’étudiants ou de passionnés …

Si le film, et l’entretien, sont du niveau des Lectures at Cornell University de Richard Feynman, ce sera un document historique (cf YouTube, the Character of Physical Law) !

élisabeth dit: 3 mai 2014 à 11 h 03 min

après « eternal sunshine » et une interview de Gondry sur France culture, c’est très très tentant…bien que n’étant plus étudiante, ni particulièrement savante.

Jacques Barozzi dit: 3 mai 2014 à 13 h 28 min

Si ce n’est déjà fait, allez plutôt voir « Tom à la ferme » de Xavier Dolan, elisabeth. De tous les derniers films chroniqués par Sophie, c’est celui qui, de loin, m’a le plus satisfait…

JC..... dit: 3 mai 2014 à 14 h 12 min

Non mais, Jacques ?!… de quoi tu te mêles ? C’est pas toi le patron, ici … tu es incorrigible.

u. dit: 3 mai 2014 à 15 h 49 min

c’est celui qui, de loin, m’a le plus satisfait… (Barozzi)

Mouais.

Comme dit le camarade Engels, qu’est-ce que ça peut nous foutre ?

JC..... dit: 4 mai 2014 à 7 h 17 min

Personnellement, je viens ici pour lire le papier qu’écrit Sophie sur les images animées, ce qui est toujours intéressant…

En outre, comme je suis un incorrigible bavard, je papote avec ceux qui posent de bonnes questions … et les autres.

u. dit: 5 mai 2014 à 11 h 36 min

Je tombe en arrêt.

Je passe ici plus rarement et avec une sournoiserie de cancre, tant je me sens culpabilisé par mon retard en matière de cinéma.

Un olibrius y est allé de deux posts signés « u. ».
Ce n’est pas poli, mon ami.

De plus, je suis un admirateur de Sophie, et ne m’adresse pas à notre ami Jacques sur ce ton.

u. dit: 5 mai 2014 à 11 h 54 min

Tant il m’arrive de m’irriter de certains propos de Chomsky, je pense à la gueule de ses ennemis aux E-U.
Il me redevient immédiatement sympathique.

PS: je vois que le faux « u. » est venu ici avant-hier et aujourd’hui.
Je commence à être flatté.
Gare à la grosse tête!

u. dit: 5 mai 2014 à 12 h 09 min

« Question de goût, messieurs Laurel/JC et u./Hardy ! »

C’est JC qui va tousser, Jacques.

Il va jalouser la hardiesse que vous m’accordez, connaissant bien à quelle vitesse les lauriers se défraîchissent.

u. dit: 5 mai 2014 à 13 h 32 min

Je reviens, hanté par un remords. J’espère que vous n’êtes pas tombé dans le panneau, Jacques.

(Et, afin de dissiper un malentendu qui s’installe dans la communauté erdélienne, je précise une fois de plus qu’il n’y a rien de sexuel entre JC et moi).

u. dit: 5 mai 2014 à 13 h 54 min

« pseudo-u. dit: 5 mai 2014 à 13 h 32 min »

C’est toi, Puck?

Tant que la petite cage tourne et fait monter le compteur, hourrah pour Sophie!

Jacques Barozzi dit: 5 mai 2014 à 14 h 34 min

Oui, ça m’étonnait un peu de votre part, u., j’y ai cru et vous ai répondu comme jamais auparavant, merci du rectificatif. Ici, comme ailleurs, il convient de rester vigilant, les rats envahissent le navire !

Jacques Barozzi dit: 5 mai 2014 à 14 h 46 min

« envahissent le navire » à supprimer et à remplacer par « sont dans la place ».

xlew.m dit: 5 mai 2014 à 14 h 57 min

j’ai conversé avec le hamster de Jakobson une fois, lui aussi avait un sacré « git of the gab », tout à l’exposition de sa théorie, dont j’ai oublié l’alpha-femme et l’homme-égal, il faisait des schémas de ma bouche muette (lui seul parlait) et me disait que j’avais les lèvres d’un sourire khmer (?). Il m’a expliqué qu’il avait sympathisé avec le Rémy de Ratatouille et qu’ils s’étaient inscrits tous les deux au parti animiste, section cuisine universitaire, en 1979, pour protester contre l’envahissement des nems vietnamiens dans l’auguste tradition culinaire de rite kampuchéen. Depuis, si l’on me considère sous l’angle de l’implicature conversationnelle, je suis mort de faim, mais me suis toujours refusé à faire acte de gondrytion. Finalement j’aurais eu la même mort que Jacques Martinet. (Ouais, bof, je méritais mieux me disent mes proches petites souris.)

Puck dit: 5 mai 2014 à 15 h 37 min

C’est toi, Puck ? demande u.

Je suis moi, réponds-je mais pourquoi cette question ? rho là là c’est pas du tout philosophique !

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 29 min

Ce post va grimper au sommet, je sens ça!

Et pourtant, on pourrait dire de Chomsky ce qu’un chroniqueur disait de Descartes: Chomsky, inutile et incertain.

Je précise que j’admire Descartes.
Puck peut se gratter avec son anti-cartésianisme.

René, c’est le strawman parfait, il a été inventé pour être pourfendu par les philosophes analytiques.

Ecoutez, un homme qui a des ennemis si nombreux et si divers doit avoir dit quelque chose de très important.

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 31 min

« Et pourtant, on pourrait dire de Chomsky ce qu’un chroniqueur disait de Descartes: Chomsky, inutile et incertain. »

C’est moi, c’est pas Puck qui suis l’auteur de cette connerie.

Il n’empêche…
La grammaire générative appliquée à des langues exotiques, ça aboutit toujours à des structures profondes qui ressemblent étrangement à l’anglais.

Je vis sans.

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 32 min

Mais bien sûr qu’il a fécondé, Chomsky!
Il a cross-fertilisé comme disent les professeurs (sciences cognitives et tout le tsimtsoum).

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 34 min

Un mec courageux, aussi.

Traité de dingue par des archi-réactionnaires.

Liberté de jugement absolue.

Ça compte.

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 34 min

Mais non, je n’ai pas l’intention de radoter plus longtemps.

C’est Puck qui affole le manomètre.

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 38 min

« De son premier souvenir d’enfant – Noam Chomsky dit qu’il avait un an et demi, qu’il était chez sa tante et qu’il refusait de manger »

Surprenant.

C’est la grand-mère générative (de mythes familiaux)?

u. dit: 5 mai 2014 à 16 h 40 min

« ils s’étaient inscrits tous les deux au parti animiste, section cuisine universitaire, en 1979, pour protester contre l’envahissement des nems vietnamiens dans l’auguste tradition culinaire de rite kampuchéen. » (xlew)

Malgré les homonymies, qu’il soit bien clair, une fois pour toutes, que je n’ai rien à voir avec les restau U.

JC..... dit: 5 mai 2014 à 16 h 53 min

Je ne sais pas si Sophie se donne tant de mal pour faire du chiffre…

Ceci étant dit, il me semble que U. vient de monter en grade dans le Blogoland ! Voir naître, avoir un pseudo-U pendu à ses basques : c’est la gloire !

u. dit: 5 mai 2014 à 17 h 08 min

« Voir naître, avoir un pseudo-U pendu à ses basques : c’est la gloire ! »

Moins éclatante que la tienne, grâce à un pseudo-JC qui était pendu à sa croix!

JC..... dit: 5 mai 2014 à 19 h 55 min

Contrairement à une opinion généralement admise, J.-C. n’est pas mort sur la croix !!! Ce qui explique une résurrection liée au réseau qui l’a épargné, protégé, divinisé, jusqu’au bout…uhuhu !

JC..... dit: 6 mai 2014 à 4 h 51 min

Tatiana Samoïlova a été emportée par une cigogne : elles apportent, elles emportent …

J.Ch. dit: 6 mai 2014 à 9 h 34 min

pour revenir enfin à Gondry : ya pas de mal à se faire du bien, le partager c’est autre chose !, exercice un peu vain quand même

Puck dit: 6 mai 2014 à 9 h 39 min

Non mais c’est pas possible, j’ai souvent dit des conneries moi aussi mais je ne peux pas rivaliser avec u.

u. dit: 6 mai 2014 à 9 h 52 min

« Non mais c’est pas possible, j’ai souvent dit des conneries moi aussi mais je ne peux pas rivaliser avec u. »

Ça a l’air de venir tout seul mais le fruit d’un long apprentissage.

u. dit: 6 mai 2014 à 9 h 57 min

« JC….. dit: 6 mai 2014 à 4 h 51 min
Tatiana Samoïlova a été emportée par une cigogne : elles apportent, elles emportent … »

Ceci est un souvenir de cinéphile.

Quel archéologue fera la fouille des structures profondes marxistes de l’esprit du camarade JC?

JC..... dit: 6 mai 2014 à 16 h 38 min

Jamais réussi à terminer un bouquin du Chomsky, le sujet ne m’emballait pas… l’ennui. Mortel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>