de Annelise Roux

en savoir plus

La République Du Cinéma

Thomas Salvador

Par Sophie Avon

Comment avez-vous convaincu votre producteur avec une histoire aussi saugrenue?

Oui, le film est sur le fil, le grotesque n’est pas loin, et comment convaincre sur du papier que cela va être fort alors qu’il y a une économie volontaire de moyens et d’effets ? Il se trouve que la productrice est ma grande sœur. Cela dit, il a quand même fallu convaincre les financiers.  Ma crainte, c’était que le personnage passe d’un état à l’autre sans raison apparente et que cela ne passe pas. Mais j’aime beaucoup les films de genre, les films de Tourneur par exemple, très inventifs, très prenants, et dont on ne sait pas trop pourquoi les personnages font ce qu’ils font ou sont comme ils sont. C’était mon pari avec mes personnages : Vincent est ce qu’il est, et il ne va pas passer sa vie à se justifier de ce qu’il fait. Lucie, elle, est tournée vers la vie, elle a un rapport ludique au monde – mais là encore, c’est difficile de convaincre sur le papier avec juste ça.

 

Cette entrée a été publiée dans Question à.

7

commentaires

7 Réponses pour Thomas Salvador

prevot nancy dit: 18 novembre 2014 à 10 h 04 min

Des photos comme des tableaux. D’abord la lumière comme jamais je n’en ai vu, et puis cette profondeur, sa profondeur humaine. Ce n’est pas un photographe pour moi….juste un être  » éveillé  » qui montre et partage ce qui le touche.
ce qui m’a aussi touché c’est cette simplicité de vie, ou il n’a de quête que la justesse. Et puis toujours un regard d’amour.
Cela fait une semaine que j’ai vu ce film, j’ai acheté tout ses livres, et je reste encore dans cette émotion…comme si son regard avait changé quelque chose en moi.
Merci monsieur Salgado, et merci à Wim Wenders pour un tel film.
Nancy Prevot

Madeleine Sambre dit: 5 août 2016 à 14 h 09 min

J’ai pris le temps de la réflexion, deux ans et demi, et je n’ai toujours rien trouvé d’intéressant à dire.

puck dit: 18 mai 2017 à 10 h 06 min

« Il se trouve que la productrice est ma grande sœur. »

génial !

heureusement qu’elle n’est pas coiffeuse…

sérieux, vous imaginez tous les réalisateurs dont la grande soeur est coiffeuse ?

on n’imagine pas ce que ce genre de détail peut avoir comme impact sur l’histoire du cinéma….

MaximoGunthe dit: 13 juin 2017 à 21 h 15 min

I see your blog needs some unique & fresh articles.
Writing manually is time consuming, but there is solution for this hard task.

Just search for – Miftolo’s tools rewriter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>